Amélie Roche

« Mely »

05000 Gap

Artiste peintre depuis fin 2017, j’ai d’abord fait l’école des Beaux-Arts de Marseille et ai ensuite enseigné les arts plastiques aux enfants au sein d’un atelier que j’ai monté et dirigé pendant 9 ans.

Mon parcours au Beaux-Arts m’a fait découvrir de nombreuses disciplines (photo, vidéo, sculpture… ), j’ai notamment terminé mes 5 ans en travaillant la sculpture métal. Le seul médium que je n’avais pas exploré étant la peinture! J’ai eu un réel coup de foudre il y a 2 ans et ai décidé de me consacrer exclusivement à cela.

Je ressens qu’on ne peut aller en profondeur dans son expérimentation artistique qu’en étant complètement immergé dedans…en étant dans le ressenti de la peinture et de soi même face à elle à 200%.

Comme une forme de méditation et d’explosion d’énergie à la fois.

Je suis maman de 2 jeunes enfants que j’ai la moitié du temps. J’essaye au mieux de concilier ces deux vies…intenses l’une et l’autre car elles demandent une déconnexion et une immersion totale à chaque changement.

Je peins de grand portraits réalistes à l’huile. Je prends des photos des gens dont je suis proche, qui font partie de mon univers, qui reflète ma façon de voir ce qui m’entoure et ma sensibilité au monde…qui me touche. Je les photographie à l’image de ce que je perçois d’eux pour avoir un rendu personnel et intime de leur être.

Ce temps de la prise de vue est déjà un premier moment d’échange… de mise à nue. Je leur fait porter un de mes sweet pour créer le lien… pour les lier encore plus à ma chair. ( le sweet étant également une matière qui me passionne à peindre )

C’est un acte intime qui devient matière avec la sensualité du touché de la peinture à l’huile.

J’ai toujours été passionnée par la danse…je danse toujours ou que je sois. Ce qui me porte le plus dans l’art c’est la relation au corps, le mouvement. L’acte de faire.

J’ai découvert la peinture à l’huile il y a un an et je suis hypnotisée par sa texture et son touché qui me permette justement de rendre cette acte physique…charnel.

Je travaille également sur une série intitulée OPO ( Organique Poétique Onirique ) beaucoup plus abstraite et colorée. Chacun peut y interpréter et y ressentir des images différentes au fil de son imagination.

Imprégnée par le street-art et la street culture depuis toujours, j’ai également une pratique de l’art dans la rue ( fresques, collages ) et travaille régulièrement avec d’autres artistes.

Je suis captivée et sur-motivée par cette période complexe que nous vivons en ce moment. Cela multiplie encore ma motivation à produire et surtout à m’exprimer dehors. Je passe mes journée à mon atelier à réaliser des peintures à la bombe ( médium qui me permet également de vraiment m’exprimer avec mon corps ) et au pochoir et je vais les coller la nuit dans les rues de ma ville.

Je passe des messages collectifs et personnelles…que chacun peut s’approprier…ou chacun peut se questionner…ou juste se connecter à la couleur…au ressenti.

Ces actes prennent une dimension magique et hors du temps en ce moment…j’ai l’impression que la ville m’appartient et je m’y sens complètement libre.

 J’ai créé, avec d’autres plasticiens, le Kollectif D-Ratons rassemblant 8 artistes utilisants différents médiums de la création artistique.

Notre création se porte autant sur la réalisation d’œuvres en atelier et de projets d’expositions que d’interventions in situ et de performances live, notamment en collaboration avec des artistes musiciens et des festivals. C’est un projet autant artistique qu’humain par la puissance des liens qui nous unissent et qui nous motivent toujours plus dans l’acte de la création.

 Nous venons également de monter un projet nommé OrganikS WordS rassemblant 4 artistes: 3 musiciens  et une peintre ( moi ), l’idée étant de proposer une performance pluridisciplinaire et de mêler l’improvisation à l’écriture par le biais du support scénographie. ( https://organics-words.jimdosite.com/ )

Ce projet est très motivant car il peut devenir tant de choses différentes!! et nouvelles!!

Il m’amène personnellement à dépasser mes propres limites … je dois lâcher mes acquis pour me laisser aller dans quelque chose de beaucoup plus spontané et instinctif. C’est un acte court et intense…immédiat…le temps d’une répétition ou d’une représentation! Grisant…

Et je sais que chaque moment de recherche artistique me fait progresser dans mon travail personnel…comme une rencontre perpétuelle avec moi-même.

Ce qui me passionne c’est de me dire que mon travail devient à la fois de plus en plus ancré mais jamais figé… et que c’est justement, cette acte d’être en action, de toujours évoluer et de ne pas savoir ou on va aller mais de savoir qu’on y va de toutes nos forces qui va rendre chaque jour de notre vie absolument passionnant.

La seule chose dont je sois sure en tout cas est que je ne me sens enfin la ou je dois être…juste à ma place!

Boutique en ligne